Pour Jean-François DUTERTRE, Par François Bensignor

4 avril 2017 dans Non classé par Guillaume Bourgeais

Adieu Jean-François

Je voudrais rendre hommage à cet artiste discret et sensible qu’a été Jean-François Dutertre, disparu le 10 mars 2017, emporté par la maladie.

Voix remarquée du mouvement folk dès le début des années 1970, il fut l’un des fondateurs du groupe Mélusine. La dizaine d’albums publiés entre 1975 et 1990 témoigne du beau travail de collectage effectué auprès de détenteurs de traditions chantées des régions de France. Jean-François a aussi collecté en Normandie, sa région d’origine. Dans leur réinterprétation de chansons populaires, dont certaines remontent au Moyen-Âge, Mélusine et Jean-François ont toujours préservé les sonorités acoustiques. En tant que musicien, il appréciait surtout l’épinette des Vosges et de la vielle à roue qui mettaient en valeur la clarté de sa voix. Mais il savait aussi entendre et écouter toutes sortes de musiques.

Au-delà de ses talents de musicien, Jean-François Dutertre fait partie du noyau de ceux qui ont su, dans les années 1980, rassembler les forces du mouvement folk. La Fédération des associations de musiques et danses traditionnelles (FAMDT) a été fondée à leur initiative. Dans son prolongement, en 1992, Jean-François ouvrait le Centre d’information des musiques traditionnelles (CIMT). Rattaché administrativement au Cenam, mais hébergé dans des locaux spécifiques, le CIMT allait fusionner en 1994 avec les Centres d’information du Jazz et du Rock au sein d’une nouvelle structure, le Centre d’Information et de ressources pour les Musiques Actuelles (Irma).

Dans ces années 1990, un fossé important séparait le milieu des musiques dites trad’ de celui musiques du monde. Jean-François Dutertre a eu l’intelligence de faire se rapprocher les deux réseaux. C’est dans ce cadre que j’ai eu l’occasion de travailler avec lui, notamment pour étendre le répertoire du CIMT aux artistes des diasporas. Dans un contexte de fermeture progressive des frontières avec les premières lois restrictives sur l’accès et le séjour des étrangers en France, Jean-François avait choisi son camp : celui de l’altruisme et de l’accueil. Pour lui, la voix de Salif Keïta était un trésor pour l’humanité, quelle que puisse être la nationalité du chanteur.

Au début des années 2000, l’implication de Jean-François Dutertre comme administrateur de la société civile pour l’Administration des Droits des Artistes et Musiciens Interprètes (Adami) s’est accru. Avant de la rejoindre puis d’en devenir le délégué général, il m’a transmis les clés du CIMT en 2002. Durant une douzaine d’années, il a toujours fait preuve de bienveillance sachant se montrer attentif et de bon conseil…

Avec Jean-François Dutertre, c’est tout un pan de l’histoire et de l’organisation des musiques populaires en France qui disparaît. Grâce à une formidable capacité de travail, il aura contribué à donner une véritable place et une visibilité à un domaine trop souvent délaissé, voire méprisé, par les tenants des esthétiques musicales les plus dotées. Sa force de conviction va nous manquer autant que sa gentillesse et son ouverture d’esprit.

François Bensignor, ancien responsable du CIMT de 2002 à 2014

Ecoutez la rencontre Musiques d’Ici, diasporas et empathie du 1er février à l’Alhambra

1 mars 2017 dans Non classé par Guillaume Bourgeais

rencontre-pour-article

Ecoutez les échanges ici : 

RENCONTRE : MUSIQUES D’ICI, DIASPORAS ET EMPATHIE / Alhambra, Paris – 1er fevrier 2017 

 Mercredi 1er février 2017 Foyer de l’Alhambra — 14h – 18h30

Le Collectif Musiques et Danses du Monde en Ile-de-France, la FAMDT,

Les festivals Au Fil des Voix et Villes des Musiques du Monde proposent une rencontre débat sur le thème :

Musiques d’Ici, diasporas et empathie  

Comment la création transforme le regard sur l’autre ?

Comment la réappropriation transforme la musique et ce qu’elle dit ?

Quels droits à l’expression et à la diffusion des musiques “exotiques” d’ici ?

Quelles conséquences économiques découlent du choix de la diversité ?

Quelles démarches innovantes dans le respect des droits culturels selon le territoire ?

Les représentants de différentes structures et des opérateurs menant des projets emblématiques participeront à cette réflexion. Il s’agira aussi de confronter les expériences de musiciens d’origine étrangère travaillant à faire vivre leurs cultures musicales en France et celles de musiciens français se réappropriant des cultures musicales mal connues des institutions et de l’enseignement de la musique.

Déroulé
14h : Accueil // 14h15 : Ouverture par les représentants de la FAMDT, des festivals Au Fil des Voix et Villes des Musiques du Monde, du Collectif Musiques et Danses du Monde en Ile-de-France.

14h30 – 16h15 : Table ronde 1 — Musiques des diasporas

— À partir des problématiques énoncées, les points de vue d’artistes et de producteurs représentant des diasporas ultramarines et étrangères établies en Ile-de-France.
Modération : Marie Poinsot (Hommes & Migrations).
Intervenants : Saïd Assadi (Accords Croisés / Iran), Max Diakok (LaFanMiKaRéSol / Guadeloupe), Jean-Didier Hoareau (artiste Maloya / La Réunion), Senthil Paramalingam (Yal / Sri Lanka – Inde du Sud).

16h20 – 18h00 : Table ronde 2 — Empathie pour les musiques d’ailleurs

— À partir des problématiques énoncées, les points de vue d’artistes dont le travail vise à se réapproprier des cultures essentielles à leur équilibre.
Modération : François Bensignor (Collectif MDM IdF)
Intervenants (sous réserve de changements) : Denis Cuniot (Artiste, directeur adjoint Ariam IdF / musique klezmer), David Georgelet (Artiste du groupe Akale Wube / éthio-jazz), Tania Pividori (Artiste du groupe Sanacore / tradition italienne), Natascha Rogers (Artiste / percussions et rumba cubaine).

18h05 – 18h30 : Musique & diasporas, enjeux internationaux par Sylvie Clerfeuille

  • Présentation du Prix des Musiques d’Ici / Diaspora Music Awards

Les rendez-vous des adhérents du Collectif en février 2017

2 février 2017 dans Non classé par Guillaume Bourgeais

Bonjour !

///////////////////////////////////////////
Les adhérents du Collectif MDM IdF continuent leurs actions en 2017 en Région IDF pour que les musiques et danses du monde raisonnent dans nos quartiers, dans nos oreilles et sur scène. Le Collectif MDM IdF continue à œuvrer au service de tous ceux qui pratiquent, accompagnent, publient, diffusent, programment, enseignent ou se passionnent pour ces esthétiques.

MIX ET METISSE
// Abou Diarra le 2 février à Paris //
Abou Diarra, bluesman malien présente son nouvel album « Koya » au New Morning jeudi 2 février à 20h30. Sorti en novembre dernier, le disque réalisé par Nicolas Repac et sur lequel on retrouve Toumani Diabaté & Vincent Bucher, a été classé n°1 au World Music Charts Europe en décembre et janvier, dans le TOP 5 des albums Musiques du Monde, dans les albums incontournables de 2016 pour les Inrockuptibles & fRoots.
Informations
>>> Avant le concert, dès 18h, sera donné le coup d’envoi de la campagne ‘’#AuxSons’’par ZONE FRANCHE et ses adhérents, dont voici le teaser vidéo
+ d’infos : http://auxsons.com/

// Romain Pilon Concert le 5 Février à Malakhoff //

Romain Pilon est l’un des nouveaux visages de la scène du jazz hexagonal.
Son dernier album « The Magic Eye » (Ben Wendel et Walter Smith III en invités) reçoit l’unanimité de la presse. De grooves influencés par le hip-hop en passant par la pop-folk parsemées de touches brésiliennes, il possède un univers musical riche avec une sensibilité attachante et une poésie profonde.
+d’infos

L’AFRIQUE DANS LES OREILLES
// LES CONTES DE MAMEKE le 7 février à Paris //

Spectacle jeune public multimedia
+d’infos

AKAMAN
// MVETKORA – Sally Nyolo & Djeli Moussa Diawara le 10 Février à Aubervilliers//

Avec l’album Mvetkora, Sally Nyolo et Djeli Moussa réalisent une rencontre exceptionnelle : celle de deux instruments, le mvet porteur de l’histoire du peuple fang et de la kora, l’instrument phare de la musique mandingue. La magie vient de ce croisement original, inattendu et réussi, valorisant tout à la fois l’improvisation, la légèreté délicate de la kora et la puissance rythmique et harmonique du mvet.
+ d’infos

FGO BARBARA
// LA DAME BLANCHE + THE BONGO HOP le 10 février à Paris //

Jeune artiste au pédigrée remarquable (fille de Jesus « Aguaje » Ramos du Buena Vista Social Club), Yaite Ramos fait briller son étincelant timbre de voix sur les rythmes qui dynamitent l’Amérique latine d’aujourd’hui, allant du hip hop à la nueva cumbia en passant par le reggae et le dancehall. The Bongo Hop c’est le nouveau projet afro caribéen du trompettiste Etienne Sevet. Sur Satingarona pt1, son premier carnet de voyages sonores, nourri de 8 années passées à Cali (Colombie), on retrouve donc ses amis Nidia Gongorra, Maikcel, Patchworks…
+ d’infos

MJC RIS ORANGIS
// Stage DANSES TRADITIONNELLES ENFANTS //
14 au 17 février 2017– 10h/17h 

Enfants de 6 à 11 ans – animé par Mône Guilcher accompagnée à l’accordéon par Gilles Poutoux et Catherine Renard. Danses Trad pour enfants ? En fait ce sont des jeux où on esquive, on s’attrape, on slalome entre les autres, on saute… Tout en chantant avec le musicien. Un bon moment en perspective, et une activité de groupe qui a ses règles à respecter mais aussi ses plaisirs à partager. Participation au bal du 17 février comprise.
+ d’infos

LES RARES TALENTS
// Warm up Show le 15 Février à Paris //

HIlaire Penda invite Magic Malik et la plateforme XP – Afrobeat à l’Alimentation Générale,
Le projet « Plateforme XP Afro Beat » rassemble des musiciens autours des idées polymétriques de ma musique dirigées vers l’esthétique de la musique africaine plus particulièrement d’obédience malienne et nigérienne. Une façon pour moi de porter le regard vers une partie de mes origines. La Plateforme XP-Afro-Beat souhaite proposer un terrain d’expression libre pour des chanteurs et chanteuses et des coeurs en relation avec l’Afrique, ses langues et ses messages poétiques.
 + d’infos

LA MAGGESE
// Rencontre de chants traditionnels italiens avec le groupe PASSIO //
du samedi 8 au mercredi 12 Avril au soir à Cavo – Isola d’Elba en Toscane
<Inscription jusqu’au 20 février>
Intervenantes : Anna ANDREOTTI, Anne de BROCA , Joëlle FAYE, Joséphine LAZZARINO, Margherita TREFOLONI. Vous serez logés à la Casa per ferie San Giuseppe à Cavo ancien couvent du XVIII siècle à 200 mètres de la plage et à 3 minutes du port de plaisance de Cavo dans l’extrême pointe septentrionale de l’Ile d’Elbe. Vous découvrirez cinq univers différents dans la transmission du chant traditionnel italien et partagerez le répertoire du groupe PASSIO qui récolte, arrange et repropose des polyphonies sacrées de tradition orale italienne depuis plus de 20 ans.
+ d’infos

ESPACE PREVERT – SCENE DU MONDE
// LALALA NAPOLI le 24 février à Savigny le Temple //
Lalala Napoli revisite et réinvente la musique napolitaine à travers le Naples fantasmé de François Castiello, chanteur accordéoniste de Bratsch. Un  voyage pour une fête chaleureuse, exubérante : un bal napolitain hors du commun. Recommandé par Libération et Télérama. En collaboration avec le Théâtre-Sénart.
+d’infos

ALTAN ART
// Concert de Veronika Bulycheva le 24 février à Paris //

nouveau récital: « LOUBOV, l’amour est un oiseau rebelle » accompagnée de Kouzma Ignatenko au violon. « À travers ses chansons, Veronika Bulycheva invite à plonger au cœur de cette Russie, belle et complexe. De cette guitare si singulière qui l’accompagne, elle tire des notes claires mais aussi plus graves et tourmentées, pour dire le vivre ici et là-bas. Sa voix bascule du lyrique au blues, et vient vous chercher au plus profond de l’émotion. Un voyage au sein de l’âme slave, où l’on sait rire d’un drame autant qu’en pleurer, et que l’on porte longtemps en soi. » (Elodie Lantelme)
à 20h00 à l’espace ARARAT
RESERVATION

TIENG TO DONG
// Tieng To Dong en concert le 25 février à Paris //

Une harmonie exceptionnelle entre les sonorités naturelles et singulières du BAMBOU et une musique spécifique des Hauts-Plateaux du Vietnam  »
à 17h au Patronage Laïque
+ d’infos 

// SANACORE : nouvel album //

Sanacore (« qui soigne les cœurs », en dialecte napolitain) est né de la rencontre de quatre chanteuses ayant l’ambition de proposer une interprétation originale de chants populaires italiens arrangés et de créations contemporaines. Retraversée haute en couleur de chants populaires italiens à quatre voix de femmes, lyriques, polyphoniques et polymorphes, qui miment des instruments ou se frottent à la musique de chambre avec la même véhémence, ainsi qu’une bonne dose de fantaisie. Un répertoire gravé sur le beau disque E la partenza. Anne Berthod – Télérama
Et en concert à Marseille le 10 février  + d’infos

FEDERATION REGIONALE DES MJC d’IDF
// Journées Régionales d’Etudes //
La  5ème édition des Journées régionales d’études de la fédération régionale des Maisons des Jeunes et de la Culture en Idf, intitulées « Laboratoire d’idées pour débattre, comprendre et agir », s’ouvrent à toutes les forces vives des MJC les 24 et 25 février au Centre International de Séjour Eugène Hénaff à Aubervilliers (93). Les JRE s’adressent à toutes les forces vives du réseau : administrateurs, professionnels, animateurs,  bénévoles et volontaires.
+ d’infos

APPEL À PROJET 2017 – MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION – DGCA
Fonds d’encouragements aux initiatives artistiques et culturelles des amateurs
– Relayé via la FAMDT – Depuis 2012, La Direction générale de la création artistique (DGCA) propose un appel à projets pour des « Fonds d’encouragement aux initiatives artistiques et culturelles des amateurs », un dispositif qui permet de mener à bien un projet artistique, toutes disciplines confondues (musique, danse, art plastique, théatre etc.).
► Lire détails de l’appel à projet ici

Les rendez-vous des adhérents du Collectif en janvier 2017

5 janvier 2017 dans Non classé par Guillaume Bourgeais

BONNE ANNEE !

Les adhérents du Collectif MDM IdF continuent leurs actions en 2017 en Région IDF pour que les musiques et danses du monde raisonnent dans nos quartiers, dans nos oreilles et sur scène. Le Collectif MDM IdF continue à œuvrer au service de tous ceux qui pratiquent, accompagnent, publient, diffusent, programment, enseignent ou se passionnent pour ces esthétiques.

Les événéments de ce début d’année :

Première rencontre de l’année du Collectif MDM IdF dans le cadre du festival Au Fil des Voix

Mercredi 1er février 2017 // Foyer de l’Alhambra — 14h – 19h

Entrée libre sur réservation : coordination[a]collectifmdm-idf.com

LIEN WEB

Le Collectif Musiques et Danses du   Monde en Ile-de-France, la FAMDT,

les festivals Au Fil des Voix et Villes des Musiques du Monde

proposent une rencontre débat sur le thème :

Musiques d’Ici, diasporas et empathie 

Comment la création transforme le regard sur l’autre ? Comment la réappropriation transforme la musique et ce qu’elle dit ? Quels droits à l’expression et à la diffusion des musiques “exotiques” d’ici ? Quelles conséquences économiques découlent du choix de la diversité ? Quelles démarches innovantes dans le respect des droits culturels selon le territoire ?

À l’issue de cette rencontre sera annoncé le lancement de la dynamique pour la création du Prix des Musiques d’Ici / Diaspora Music Awards.

Lire la suite de cette entrée →

VOUS DANSEZ ?

15 novembre 2016 dans Rencontres par Guillaume Bourgeais

UNE RENCONTRE POUR DÉBATTRE DES DANSES TRADITIONNELLES ET DU MONDE

16 ET 17 DÉCEMBRE 2016 AU CND (93)

Si cette question vous interpelle, réservez votre place pour ces rencontres !

Inscription en ligne avant le 20 novembre (jauge limitée) : https://goo.gl/forms/W9BQIrzhGKzY2iwI2

La FAMDT organise un temps fort sur les danses traditionnelles au Centre National de la Danse à Pantin (93),

en complicité avec l’Association des Chercheurs en Danse. Ces journées ont pour but de réfléchir ensemble aux projets en danse au sein du réseau national et d’identifier ou d’interroger les travaux de recherche en danses traditionnelles.
La rencontre s’adresse aux danseurs et aux musiciens amateurs ou professionnels, aux enseignants, aux chercheurs, à toutes les personnes intéressées par les danses traditionnelles et du monde telles qu’elles se pratiquent et se transmettent en France aujourd’hui. Elle se veut ouverte à la discussion, aux témoignages de pratiques, aux échanges de points de vue et aux suggestions pour l’avenir !
Exposés et tables rondes amorceront la discussion autour de 3 thématiques :
– le bal
– la transmission
– la création

PROGRAMME

Vendredi 16 décembre 

14H : Introduction

  • David De Abreu, vice-président de la FAMDT
  • Joëlle Vellet, maître de conférences en danse, Université de Nice Sophia Antipolis, présidente de l’aCD – association des Chercheurs en Danse
  • François Gasnault, historien, chercheur à l’IIAC-LAHIC (CNRS-EHESS)

LE BAL  

14H30 : Que vient-on chercher au bal ?

Points de vue de trois personnes qui questionnent le bal de l’endroit où elles sont : les lieux, les pratiques, le public…

  • « L’humanité du bal » par Christophe Apprill, socio-anthropologue de la danse (URMIS-Centre Norbert Elias)
  • Gilles Lauprêtre, danseur musicien

Modération : Solange Panis

16H : Pause
16H30 : Le musicien mène le bal ?

Table-ronde sur les liens entre musiciens et danseurs.

  • Yann Thaeron, membre de Carambal
  • Valérie Imbert, meneuse de bal à la voix, danseuse
  • Eric Desgrugillers, danseur et musicien
  • Michel Esbelin, musicien

Modération : Didier Champion

19H : Apéritif

Samedi 17 décembre

9HLA TRANSMISSION

Echanges sur les expériences de transmission : conceptions, valeurs, sources, pédagogies…

    • Yvon Guilcher, danseur, formateur, co-fondateur de l’Atelier de la danse populaire, dialogue avec François Gasnault
    • Joëlle Vellet, Didier Champion et Eric Champion, danseurs musiciens
    • Anatole Lorne, artiste chorégraphique
    • Eric Champion et le projet « Tradamuse »

Table-ronde sur la formation de formateurs : les enjeux aujourd’hui et pour les années à venir

  • Solange Panis, danseuse, enseignante
  • Jean-françois Miniot, danseur, enseignant, collecteur
  • Lionel Dubertrand, formateur et danseur
  • Tristan Gloaguen, Directeur de la Confédération War’ l leur

Modération : David De Abreu

12H30 : Déjeuner
14HLA CRÉATION

Le passage à la scène, la transformation en objet de spectacle : quel sens, quel choix, quelle démarche…. ?

  • Cécile Borne, chorégraphe et plasticienne
  • Alexia Martin, chorégraphe et danseuse
  • Jessie Veera, chorégraphe et danseuse
  • Josette Renaud et Corinne Pacher
  • Confédération Kendalc’h
  • Fédération de danse basque

Modération : Joëlle Vellet

16H-17hSUITES

Au terme de ces deux journées, nous discuterons ensemble des perspectives de travail à mener en danse au sein du réseau FAMDT.

Renseignements auprès de Maureen Largouët / maureen.largouet@famdt.com / 02 85 52 67 04 / 06 23 77 03 46

Inscription avant le 20 novembre (jauge limitée) https://goo.gl/forms/W9BQIrzhGKzY2iwI2

Entrée libre, repas à votre charge

Possibilité d’hébergement : Hôtel Campanile Paris Est Pantin (pour bénéficier du meilleur tarif, réservation en ligne sur www.campanile-paris-est-pantin.fr/fr )

Horaires : Vendredi 16 décembre de 14h à 19h / Samedi 17 décembre de 9h à 16h30

Lieu : CND, 1 rue Victor-Hugo, 93500 Pantin

• Métro ligne 5 : station Hoche
• RER E : station Pantin
• Bus 170 et 151 : station Centre national de la danse
• Tram T3b : stations Delphine Seyrig et Ella Fitzgerald – Grands Moulins de Pantin

• Stations Autolib’ :  44 Place de l’Église, 93500 Pantin