Non classé :

RENCONTRES NATIONALES DE LA FAMDT 16 juin 2017

juin 12, 2017 dans Non classé par Guillaume Bourgeais

Rencontres Nationales FAMDT
Droits Culturels, pour un vivre ensemble solidaire

VENDREDI 16 JUIN 2017 à Aubervilliers
En partenariat avec le Collectif MDM IdF et Villes des Musiques du Monde

visuel-FAMDT-sans-inscripti

Comme chaque année, la FAMDT organise une rencontre nationale sur une thématique qui reflète les centres d’intérêt de ses adhérents et porte sur des questions d’actualité. Cette année, la fédération, en partenariat avec Collectif des musiques et danses du monde en Île-de-France et Villes des Musiques du Monde, a choisi de mettre en avant les « Droits Culturels, pour un vivre ensemble solidaire« .

Cette rencontre se tiendra à La Commune CDN Aubervilliers, lieu culturel et symbolique d’une ville où le foisonnement des cultures est au cœur du questionnement sur les droits culturels.

Au programme : Conférences et ateliers, avec les adhérents de la FAMDT, les adhérents du Collectif MDM IdF et les invités suivants :

  André Falcucci (Villes des Musiques du Monde), François Bensignor (Collectif MDM IdF), Max Leguem (FAMDT), Meriem Derkaoui (Maire d’Aubervilliers), Jean-Michel Lucas, Prosper Wanner (coopérative Hotel du Nord), Miguel Benassayag (philosophe, psychanalyste), Bertrand Dupont (Innacor), Franck Tenaille, Gérôme Guibert (sociologue), Ferdinand Richard (AMI, Fonds de la diversité culturelle à l’UNESCO), Franck Michaut (RIF), Philippe Krümm (Trad Magazine), Sylvie Glissant (Institut Edouard Glissant), Carlos Semedo (Villes d’Aubervilliers), Anthony Daguet (Plaine Commune), Philippe Eynaud Professeur des universités), Luc De Larminat (OPALE), Chloé Sécher (Actes-If), Aurélien Charenton (France Active), Alban Cogrel (UFISC), Stéphanie Thomas (FEDELIMA), Audrey Pascaud (Culture Pour Tous), Anne-Christine Micheu (Ministère de la Culture), Sylvie Pebrier (Ministère de la Culture), Jean-Batiste Jobard (Collectif des Associations Citoyennes), Patricia Coler (UFISC),

Plénière : « Pour une Europe de toutes ses cultures venues d’ici et d’ailleurs : l’espoir de la Convention de Faro »

∆ ATELIER 1 ∆

Musiques du monde, traditionnelles, musiques actuelles amplifiées : dire nos combats communs pour une meilleure reconnaissance des valeurs et des pratiques qui sont les nôtres

∆ ATELIER 2 ∆

L’heure du Tout-Monde à Aubervilliers

∆ ATELIER 3 ∆

Les outils de solidarité et de coopération

∆ ATELIER 4 ∆

Les droits culturels, oui mais comment agir ?

20h00

Concert de la Cie Rassegna & Sanacore

à l’Église Notre-Dame-des-Vertus à Aubervilliers

 

flyer-web-version

Newsletter du mois de juin

juin 6, 2017 dans Non classé par Guillaume Bourgeais

L’été débute et nos adhérents continuent de participer à la diffusion et à la représentation des musiques et danses du monde dans nos villes. 

Rendez-vous au lien suivant pour les actualités et évènements du mois de juin:  NEWSLETTER JUIN 2017

Au programme ce mois-ci: FGO Barbara, Maggese, Sanacore, Cie Rassegna, Adiam 94, FAMDT, Villes des Musiques du Monde, Centre Mandapa, Altan Art, Anaiki, MJC Ris-Orangis, Les Rares Talents, CRL 10, Abakuya, Tsuica, Madagascar-Musiques, Abbaye de Royaumont, Au Fil des Voix.

La Newsletter du mois de mai

mai 12, 2017 dans Non classé par Guillaume Bourgeais

En Mai, fais ce qu’il te plaît ! Voici les actualités pricnipales de nos adhérents regroupées sur ce LIEN.

Avec ce mois-ci par ordre d’apparition, les événements de : Calire Zalamansky, FGO-BARBARA, Espace Prévert – Scène du monde, Tour n’sol, Centre Mandapa, Villes des Musiques du Monde, Ramiro Naka, Tsuica, Les Bords de Seine, Accents du Sud, Altan Art, Maggese, Dayma, Les Rares Talents, Au Fil des Voix.

Pour Jean-François DUTERTRE, Par François Bensignor

avril 4, 2017 dans Non classé par Guillaume Bourgeais

Adieu Jean-François

Je voudrais rendre hommage à cet artiste discret et sensible qu’a été Jean-François Dutertre, disparu le 10 mars 2017, emporté par la maladie.

Voix remarquée du mouvement folk dès le début des années 1970, il fut l’un des fondateurs du groupe Mélusine. La dizaine d’albums publiés entre 1975 et 1990 témoigne du beau travail de collectage effectué auprès de détenteurs de traditions chantées des régions de France. Jean-François a aussi collecté en Normandie, sa région d’origine. Dans leur réinterprétation de chansons populaires, dont certaines remontent au Moyen-Âge, Mélusine et Jean-François ont toujours préservé les sonorités acoustiques. En tant que musicien, il appréciait surtout l’épinette des Vosges et de la vielle à roue qui mettaient en valeur la clarté de sa voix. Mais il savait aussi entendre et écouter toutes sortes de musiques.

Au-delà de ses talents de musicien, Jean-François Dutertre fait partie du noyau de ceux qui ont su, dans les années 1980, rassembler les forces du mouvement folk. La Fédération des associations de musiques et danses traditionnelles (FAMDT) a été fondée à leur initiative. Dans son prolongement, en 1992, Jean-François ouvrait le Centre d’information des musiques traditionnelles (CIMT). Rattaché administrativement au Cenam, mais hébergé dans des locaux spécifiques, le CIMT allait fusionner en 1994 avec les Centres d’information du Jazz et du Rock au sein d’une nouvelle structure, le Centre d’Information et de ressources pour les Musiques Actuelles (Irma).

Dans ces années 1990, un fossé important séparait le milieu des musiques dites trad’ de celui musiques du monde. Jean-François Dutertre a eu l’intelligence de faire se rapprocher les deux réseaux. C’est dans ce cadre que j’ai eu l’occasion de travailler avec lui, notamment pour étendre le répertoire du CIMT aux artistes des diasporas. Dans un contexte de fermeture progressive des frontières avec les premières lois restrictives sur l’accès et le séjour des étrangers en France, Jean-François avait choisi son camp : celui de l’altruisme et de l’accueil. Pour lui, la voix de Salif Keïta était un trésor pour l’humanité, quelle que puisse être la nationalité du chanteur.

Au début des années 2000, l’implication de Jean-François Dutertre comme administrateur de la société civile pour l’Administration des Droits des Artistes et Musiciens Interprètes (Adami) s’est accru. Avant de la rejoindre puis d’en devenir le délégué général, il m’a transmis les clés du CIMT en 2002. Durant une douzaine d’années, il a toujours fait preuve de bienveillance sachant se montrer attentif et de bon conseil…

Avec Jean-François Dutertre, c’est tout un pan de l’histoire et de l’organisation des musiques populaires en France qui disparaît. Grâce à une formidable capacité de travail, il aura contribué à donner une véritable place et une visibilité à un domaine trop souvent délaissé, voire méprisé, par les tenants des esthétiques musicales les plus dotées. Sa force de conviction va nous manquer autant que sa gentillesse et son ouverture d’esprit.

François Bensignor, ancien responsable du CIMT de 2002 à 2014

Ecoutez la rencontre Musiques d’Ici, diasporas et empathie du 1er février à l’Alhambra

mars 1, 2017 dans Non classé par Guillaume Bourgeais

rencontre-pour-article

Ecoutez les échanges ici : 

RENCONTRE : MUSIQUES D’ICI, DIASPORAS ET EMPATHIE / Alhambra, Paris – 1er fevrier 2017 

 Mercredi 1er février 2017 Foyer de l’Alhambra — 14h – 18h30

Le Collectif Musiques et Danses du Monde en Ile-de-France, la FAMDT,

Les festivals Au Fil des Voix et Villes des Musiques du Monde proposent une rencontre débat sur le thème :

Musiques d’Ici, diasporas et empathie  

Comment la création transforme le regard sur l’autre ?

Comment la réappropriation transforme la musique et ce qu’elle dit ?

Quels droits à l’expression et à la diffusion des musiques “exotiques” d’ici ?

Quelles conséquences économiques découlent du choix de la diversité ?

Quelles démarches innovantes dans le respect des droits culturels selon le territoire ?

Les représentants de différentes structures et des opérateurs menant des projets emblématiques participeront à cette réflexion. Il s’agira aussi de confronter les expériences de musiciens d’origine étrangère travaillant à faire vivre leurs cultures musicales en France et celles de musiciens français se réappropriant des cultures musicales mal connues des institutions et de l’enseignement de la musique.

Déroulé
14h : Accueil // 14h15 : Ouverture par les représentants de la FAMDT, des festivals Au Fil des Voix et Villes des Musiques du Monde, du Collectif Musiques et Danses du Monde en Ile-de-France.

14h30 – 16h15 : Table ronde 1 — Musiques des diasporas

— À partir des problématiques énoncées, les points de vue d’artistes et de producteurs représentant des diasporas ultramarines et étrangères établies en Ile-de-France.
Modération : Marie Poinsot (Hommes & Migrations).
Intervenants : Saïd Assadi (Accords Croisés / Iran), Max Diakok (LaFanMiKaRéSol / Guadeloupe), Jean-Didier Hoareau (artiste Maloya / La Réunion), Senthil Paramalingam (Yal / Sri Lanka – Inde du Sud).

16h20 – 18h00 : Table ronde 2 — Empathie pour les musiques d’ailleurs

— À partir des problématiques énoncées, les points de vue d’artistes dont le travail vise à se réapproprier des cultures essentielles à leur équilibre.
Modération : François Bensignor (Collectif MDM IdF)
Intervenants (sous réserve de changements) : Denis Cuniot (Artiste, directeur adjoint Ariam IdF / musique klezmer), David Georgelet (Artiste du groupe Akale Wube / éthio-jazz), Tania Pividori (Artiste du groupe Sanacore / tradition italienne), Natascha Rogers (Artiste / percussions et rumba cubaine).

18h05 – 18h30 : Musique & diasporas, enjeux internationaux par Sylvie Clerfeuille

  • Présentation du Prix des Musiques d’Ici / Diaspora Music Awards